Course en armes

 

LA COURSE EN ARMES ou Hoplitodromie.

La course en armes arrive assez tardivement dans le programme officiel des J.-O. antiques. Ce n’est qu’à partir de la 65ème Olympiades en 520 av. J.-C. que cette épreuve sera inscrite au programme.

Elle est censée clôturer les jeux et symboliser la fin de la trêve olympique, mais son origine reste incertaine : épreuve des jeux funèbres anciens pour les uns, course propédeutique à la guerre pour les autres.

Cette course se déroulait sur la distance du « diaulos » soit deux fois celle du stade et si, à l’origine on portait pour courir : casque, cnémides et bouclier, on abandonna assez vite les cnémides et par la suite le casque.

Cette épreuve, bien que ne faisant pas partie des plus renommées, est très bien représentée par les artistes ; ceci est sûrement dû à son côté spectaculaire. Encore aujourd’hui, lors de nos « reconstitutions » elle est particulièrement appréciée du public.

 

course armes 2 

Exemple d’une course en armes, site archéologique du Vieil-Evreux. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Remonter