Lutte antique

L’Orthepale, du grec Orthos, debout, et de Pale, lutte, désigne une très ancienne discipline, dont les premières attestations remontent au troisième millénaire avant notre ère. L’Orthepale, fait son entrée aux Jeux Olympiques en 708 avant notre ère. Des documents littéraires antiques décrivent ses objectifs: il faut soulever et amener au sol l’adversaire par trois fois pour vaincre. Cela amena certains théoriciens à considérer l’orthepale comme une forme archaïque, rudimentaire, et pauvre de la lutte, du judo ou d’autres sports de préhension. C’est pour montrer l’inexactitude de ce genre de raisonnements que se sont développées l’expérimentation et la reconstitution des disciplines de combat. Une erreur de même type se retrouve chez les chercheurs qui définissent le «tomber» par le fait de toucher le sol avec les épaules, situation absente du corpus iconographique. Il convient donc de repenser l’orthepalecomme une discipline à part entière et originale: les protagonistes y adoptent une position semi-droite et une tactique de travail sur les bras (achrokeirismos), différente de celle des lutteurs modernes, ce qui déclenche une nouvelle problématique, celle de la possibilité qu’avaient les lutteurs antiques de se livrer à des attaques aux jambes.

69

Photothèque : cliquez ici 

Abonnez-vous à notre newsletter

Remonter